Cheminement

Photographie | Cécile Bacourt, septembre 2015
Ma pratique de la sculpture est aussi ancienne que celle du travail social et remonte à quarante ans. J'ai suivi de 1978 à 1984 les cours du soir de la Ville de Paris (ateliers Boulard et Corbon) et été élève de 1980 à 1984 du sculpteur Léopold Kretz à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris.

J'ai été assistante sociale de 1973 à 2009, fait un travail de recherche sur les liens qui nouent l'art et le travail social dans le cadre d'un DSTS (1992) et d'un DEA en sciences de l'éducation (1994)*.

Co-auteur de livres sur le « praticien-chercheur » : Praticien et chercheur, parcours dans le champ social (L'Harmattan 2001) et Pour une démarche clinique engagée (L'Harmattan 2013), et auteur d'articles dans plusieurs revues du champ social.

J'ai aussi été à l'origine d'Artame Gallery qui regroupe depuis 1992 des peintres, sculpteurs, photographes, plasticiens,... fragilisés par un trouble psychique et où j'ai occupé différentes fonctions, jusqu'en décembre 2012.

Depuis janvier 2013, je travaille dans l'atelier collectif Paul Flury à Montreuil, formation aux techniques de la soudure, des matériaux mixtes et de la pâte de verre.


* Histoire rêvée dans la marge du mythe des androgynes tel que le raconte Aristophane dans le banquet :
"Dans le temps sacré des commencements les artistes et les travailleurs sociaux n'étaient pas séparés. Ils se déplaçaient en faisant la roue, ils avaient une force terrible, une vigueur et un orgueil immenses. Pour les punir de leur insolence, le Dieu des Dieux décida un jour de les fendrez en deux. Ainsi ils seraient plus faibles et marcheraient sur leurs deux pieds. De ce temps primitif, de cet androgyne originel, ne restent que des murmures qui récitent la naissance de leur blessure, la brèche ouverte par la lame d'acier bleue. Depuis ce jour terrible où se commit la partition, telle la séparation du ciel et de la terre, l'artiste s'éleva vers le rêve, l'imagination, l'irréel, et le travailleur social ploya sous le sérieux, le réel. La coupure fut tellement totale et la douleur téllement vive que chacun rejeta dans l'oubli jusqu'au moindre souvenir de ce temps où ils étaient réunis dans une même plénitude. De la perfection de cet état primordial, seuls quelques fous cherchent la trace."
Praticien et chercheur. Parcours dans le champs social
L'Harmattan 2001, 2012, p 68.